12 juin 2021

Evolution

L’Evolution de notre EspĂšce ou de notre HumanitĂ© est elle dĂ©jĂ  prĂ©programmĂ©e dans nos cellules?

Lorsque nous lançons un regard sur ce que nous sommes capable de faire ( de bien ou de mal ), il est assez vertigineux de voir que tout cela est possible avec l’utilisation de 10% de notre cerveau.
Pourquoi parler d’Evolution ? Regardons l’histoire en face ! N’avez vous pas l’impression d’ĂȘtre un ĂȘtre non fini ?
Cette sensation d’ĂȘtre non fini est extrĂȘmement prĂ©sente dans mon quotidien.
Quelques recherches m’ont poussĂ© Ă  accepter que nous sommes en constante Ă©volution aussi bien physique que mĂ©taphysique.
Conçu de chair et d’os, de sang et 70% d’eau, nous voilĂ  dotĂ© d’un systĂšme d’exploitation appelĂ© cerveau, qui est d’une telle complexitĂ© qu’il faudrait plusieurs vies pour en comprendre tous les atouts et mesurer les limites.
Vous me direz : Qu’est ce que ce sujet vient faire dans ce blog ?
J’aurai sĂ»rement du mal Ă  vous rĂ©pondre d’un trait. Mais n’oublions pas que nous sommes dans un espace de rĂ©flexion.
Par conséquent, vos réactions vis à vis de ce sujet seront trÚs appréciables.

Dans un pays dotĂ© d’une puissance militaire que n’a aucun autre pays, des milliers de caisses sont stockĂ©es par rĂ©gion sans une rĂ©elle raison.
Qu’est ce que votre cerveau vous dit ?
a) il ne faut pas s’en occuper, ni mĂȘme sans soucier ?
b) c’est une prĂ©paration Ă  une pandĂ©mie ?
c) demander directement Ă  l’administration visĂ©e la raison de ce stockage ?

Dans un pays dit  » puissant « , dont l’Ă©conomie est en faillite que vous dit votre cerveau ?
a) cela va s’arranger, pas la peine de paniquer ?
b) les annĂ©es Ă  venir vont ĂȘtre extrĂȘmement difficile Ă  vivre ?
c) il faut se préparer dÚs maintenant à vivre de façon autonome ?

Rappelons que notre cerveau est une machine Ă  calculer qui n’utilise pas encore toutes ses capacitĂ©s. Il arrive cependant Ă  traiter des quantitĂ©s trĂšs importantes d’informations.
De façon logique, notre cerveau est notre seule arme de défense.
Pour se nourrir, se défendre, il sait quoi faire !
Pour se vĂȘtir et se chauffer, il sait quoi faire !
Pour assurer l’avenir de l’espĂšce, il sait quoi faire !

Pourtant il est surprenant de voir qu’il ne rĂ©agit pas Ă  la menace à laquelle nous devrons faire face !
Cette machine Ă  traiter les informations Ă  l’air d’ĂȘtre engourdie lorsqu’il est question de rĂ©chauffement climatique. Un rĂ©chauffement climatique qui s’est considĂ©rablement accĂ©lĂ©rĂ© depuis une centaine d’annĂ©es.

Qu’utilisons nous depuis une centaine d’annĂ©es de façon intensive ? Des machines thermiques qui fonctionnent en consommant du carburant.
Pour extraire ce carburant, notre cerveau a trouvĂ© d’exploiter le cancer de la planĂšte : l’or noir.

Faisons un schéma simple et disons que tout ce qui vit consomme et tout ce qui est consommé doit avoir un lieu de stockage, ou de recyclage.
Vous déjeunez, dßnez et bien sûr vous évacuez et ce, durant toute une vie. Généralement les déchets organiques se recyclent assez facilement.

Dans un autre schéma, vous enrichissez des matiÚres radioactives et au final, vous les stockez car le traitement pour supprimer cette radioactivité est onéreux.
Ce stockage peut rendre une zone stĂ©rile pendant des milliers d’annĂ©es, voire des centaines de milliers d’annĂ©es.
Durant tout ce temps, la Terre, notre belle planÚte consommera à sa façon ses déchets radioactifs et les stockera à sa façon.

Alors imaginez que nous « homme dotĂ© d’un cerveau », nous nous acharnons Ă  extraire ce que cette planĂšte Ă  mis des millions d’annĂ©es Ă  stocker, sĂ»rement en vue de son expansion, car notre planĂšte grossie, vous le savez !
Sans nous en rendre compte, nous lui pompons son excrĂ©ment fossilisĂ©, que nous transformons en matiĂšre Ă©nergĂ©tique qui une fois brĂ»ler rejette des particules nocives dans l’air, et ce, 24h sur 24. En cause, nos camions, nos bateaux, nos avions, nos voitures et nos motos, mais aussi nos tondeuses Ă  gazon, nos centrales nuclĂ©aires, etc …

Avouez que le schĂ©ma est simple ! S’il fallait faire plus compliquĂ© il faudrait des heures pour lire ce sujet, et ce n’est vraiment pas le but recherchĂ©.

Bien ! Vous vous ĂȘtes laissĂ© entrainĂ© dans ce sujet qui parle d’Ă©volution, de cerveau, et voilĂ  que nous parlons de particules nocives, de carburant, de matiĂšres radioactives … oĂč va t-on me direz vous ?

Il Ă©tait nĂ©cessaire de bousculer vos neurones afin de garder Ă  l’esprit pourquoi nous sommes des ĂȘtres non finis.
Lorsque nous voyons cette aberration du comportement humain qui se suicide tranquillement, entraßnant dans sa course tous écosystÚmes vivants sur cette planÚte, il est à mon avis normal que ceux qui en prennent conscience se réveillent une bonne fois pour toute.

En matiÚre énergétique propre, nous avons les connaissances et nous savons comment faire. Pourquoi nous ne faisons rien ?

Nous avons des messages envoyés de loin, de trÚs loin qui nous expliquent avec des détails,  les différents systÚmes et aspects de la matiÚre énergétique. Pourtant nous faisons mine de ne rien voir.
En fonction de nos croyances, nous croyons en Dieu pour les croyants. Pour les non croyants, c’est en l’Homme qu’ils croient !
Revenons Ă  ce cerveau limitĂ© pour le moment Ă  10% de ses capacitĂ©s, qu’il croit en Dieu ou en l’Homme ne devrait pas lui faire perdre de vue sa destination finale : Ă©voluer.
Au rythme oĂč nous allons, l’Ă©volution est certainement compromise, car nous avons enclenchĂ© le mĂ©canisme de destruction.

Nous respirons sous forme de particules les dĂ©chets que la Terre a stockĂ© et transformĂ© durant des millions d’annĂ©es. Nous en sommes fiers, et ne me dites pas non !  Car nous cautionnons encore aujourd’hui la pratique.  Nous polluons et respirons Ă  poumons ouverts !

Questions :
Peut-on stopper le mécanisme de destruction que nous avons enclenché ?
De quoi aurions nous besoin pour y parvenir ?
Que serions nous prĂȘt a faire pour aider Ă  ce rĂ©sultat ?
Pensez vous que nous mĂ©ritons d’Ă©voluer ?

Laisser un commentaire